La filière nautique recrute mais sur quels métiers?

Métiers - 30.08.21

Tu souhaites rejoindre l’industrie nautique et trouver l’emploi de tes rêves ? C’est une diversité d’offres d’emploi et de formations pour des métiers liés au secteur du nautisme et à la plaisance qui peut correspondre à tout profil et dans toute la France. Si tu recherches à travailler dans le secteur de la plaisance pour la production de bateaux, les sites “deviens constructeur nautique” du groupe Bénéteau ou “le partage d’un savoir faire” du chantier Amel sont fait pour toi. Que ce soit en intérim, en CDD ou en CDI, le nautisme propose une grande diversité de formations dans toute la France du CAP au Doctorat.

Quel que soit ton envie, ton profil, ton âge, ton projet ou l’offre demandée, un parcours de formation existe pour acquérir les compétences recherchées par la filière. Fabriquer des ponts et des coques de bateaux, assembler et ajuster des mobiliers en bois, intégrer les systèmes électriques, installer les éléments de propulsion, assurer le montage des équipements de navigation, installer les équipements en option, animer une équipe de production… tous ces emplois existent dans la construction nautique et il est possible de les rejoindre en intérim, CDD ou CDI dans l’ensemble de la France.

Cet article est le premier volet d’une série qui présente les métiers qui recrutent au sein de la filière nautique, aussi bien pour les bateaux de plaisance maritimes que fluviaux.

Qui fabrique les coques des bateaux de plaisance?

Presque tous les bateaux de plaisance sont en matériaux composites aujourd’hui, les constructeurs recherchent donc des personnes qui savent mettre en œuvre ces matériaux: les moulistes, les drapeurs, les stratifieurs et les finisseurs. Ces métiers sont aussi bien accessibles aux hommes qu’aux femmes et des formations existent du niveau CAP et niveau BTS.

Le métier de mouliste:

Le mouliste prépare et entretient les moules dans lequel sera fabriqué les différentes pièces du bateau.

Le moule doit être impeccable: parfaitement lisse et bien ciré afin que la pièce obtenue soit sans défauts et facile à démouler.

Ce métiers requière beaucoup de minutie et entre les mains du mouliste se trouve une part importante des qualités esthétiques des coques obtenues.

Ce métier s’apprend surtout en formation continue en initial ou en alternance avec des organismes comme le GRETA, l’INM ou Polyvia Formation.

Le métier de drapeur:

Le drapeur ou la drapeuse procède ensuite au drapage à sec du moule avec les différents tissus en fibre de verre.

Après l’application du gel coat sur le moule, elle/il met en place les différents renforts en fibre de verre conformément à un plan de drapage qui est validé par le bureau d’étude du chantier. Le type de tissu, le nombre de couche et l’orientation de ceux-ci est de la responsabilité du drapeur.

Le métier de stratifieur:

La stratifieuse ou le stratifieur assure l’assemblage des différents matériaux formant le composite.

Elle/il installe les réseaux d’infusion, prépare la bâche, la met sous vide et intervient en contrôle tout au long de l’infusion. Son travail consiste aussi à démouler les pièces qui ont été produites, à assembler et coller les structures et à réaliser des pièces par stratification au contact.

Voici une fiche métier sur le métier de stratifieur gelcoateur proposée par le chantier Amel.

Les chantiers proposent des offres sur ces métiers: Windelo, Outremer, Amel, …

Quelles formations pour acquérir ces compétences?

Il existe des formations initiales dans des lycées professionnels ou des CFA qui s’adressent aux jeunes après le collège: Bac Professionnel Plastiques et Composites (PC), puis BTS Europlastics et Composites (EPC)à Canet ou à Pézenas.

En région Occitanie, il existe deux sections professionnelles qui proposent des formations sur les matériaux composites:

Le lycée Rosa Luxemburg de Canet et le lycée Charles Alliès de Pézenas

Mais aussi des formations continues pour les adultes qui recherchent une reconversion ou une montée en compétence: Titre Pro Stratifieur Multi procédés puis le Bac Pro PC et même le BTS EPC.

Quel que soit votre profil n’hésitez pas à contacter le Nauti Campus pour obtenir des précisions et vous accompagner dans la construction de votre parcours de formation.