Le Nauti Campus se tourne vers l’international

Actions - 28.05.21

Juste de l’autre côté de la frontière, le long de la Costa Brava se trouve une région très dynamique dans le domaine du nautisme. De nombreux ports de plaisance et des entreprises qui assurent la construction, la maintenance et l’équipement d’une flotte respectable. Les activités et les savoirs faire sont très proche de ce que développe la filière nautique en Occitanie. Il est donc important de mettre en place un partenariat transfrontalier de la plaisance.

Cela facilitera la mobilité des apprenants et des personnels afin de s’enrichir mutuellement. Si l’activité professionnelle et les compétences recherchées sont très proche, les système de formation sont assez différents et nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres.

Où se trouvent les ports de plaisance sur la Costa Brava?

Passée la frontière, à Cerbère, les ports de plaisance sont nombreux et nichés dans la plupart des infructuosités du rivage.

De Portbou à Blanes, pour ne prendre que la province de Gérone, c’est près d’une vingtaine de ports. Ces ports sont souvent plus modestes que ceux de la côte sableuse du golfe du lion mais ils accueillent de nombreux bateaux de plaisance dont les propriétaires viennent de toute l’Europe.

Comme partout dans le monde, on retrouve les bateaux des grand groupe français de la plaisance: Bénéteau, Jeanneau, Lagoon, Bali,…

Quelles est l’activité économique liée à cette plaisance?

La mise ne œuvre des matériaux composites ou la menuiserie avec la construction de bateaux de plaisance ou de travail liés au tourisme, avec des constructeurs spécialisés comme QUER à Port de la Selva, qui fabrique des vedettes à passagers ou des hors-bord.

Le chantier QUER Barcelona a construit près de 125 bateaux depuis une trentaine d’années.

Mais aussi des bateaux plus traditionnels et strictement de plaisance comme le constructeur Girbau Nautica à castello d’Empuriès, près de Rosas.

Juste à côté, il y a aussi le constructeur Norfeu qui fabrique lui aussi des bateaux de plaisance aux formes traditionnelles entre 25 et 40 pieds.

La maintenance nautique avec de nombreuses entreprises de taille respectable comme Marina estrella, Motonautica Llonch, Nautic Center ou Nautica Costa Brava.

Ces entreprises assurent l’entretien de la mécanique, des équipements de confort, des moyens de production d’énergie ou de télécommunication.

Ce sont exactement les mêmes types de prestations aux plaisanciers que celles proposées par les entreprises de maintenance des ports d’Occitanie.

La sellerie nautique et la voilerie avec CJB Veleros, Depoorter Sails, ou encore Velaris Sails.

Ces entreprises assurent l’assemblage et l’entretien des voiles mais aussi la confection sur mesure de l’ensemble des éléments de sellerie nautique que l’on trouve sur un bateau de plaisance.

Les métiers et les compétences mobilisés autour de l’activité de navigation de plaisance sont donc identiques de part et d’autre des pyrénéens. Les apprenants, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes peuvent donc exercer leurs talents en transfrontalier.

Pour ce qui est de la structuration de l’offre de formation, les différences entre les deux pays sont plus marquées.

Quels sont les organismes de formation sur la Costa Brava?

En catalogne, comme dans toute l’Espagne, la formation professionnelle est repose sur des financements autres que celui de l’Etat ou de la Région (Généralitat).

En France, les lycées professionnels sont financés et entretenus par les Région pendant que les personnels enseignants sont fonctionnaires d’état pour la plupart.

L’autre différence concerne les certifications délivrées, en Espagne on ne sépare généralement pas les métiers de la plaisance, du secourisme aquatique ou des brevets d’encadrement des activités sportives aquatiques.

A titre d’exemple voici une courte présentation de l’Escola Nautica INS de Castello d’Empuriès.

Les formations portent sur les métiers de la plaisance mais aussi sur ceux liés aux sports aquatiques.

Les activités professionnelles enseignées sont regroupées: mécanique, gréement, composites, menuiserie, …

Cet autre centre de formation, Manteniment de Vaixells à St Feliu de Guixols, s’organise aussi autour de formations au niveau “Grau Mitja”, c’est à dire CAP ou Bac Pro en France. Les deux années de formation abordent les différents métiers liés à la maintenance nautique: électricité, mécanique, froid et clim, composites, etc.

Quels sont les objectifs de ce partenariat transfrontalier?

La proximité géographique et professionnelle de la filière nautique en Occitanie et en Catalogne Sud, facilite et incite naturellement à un partenariat. Certains élèves du lycée des métiers du nautisme de Canet effectuent déjà des stages de 4 semaines (Périodes de Formation en Milieu Professionnel PFMP) sur la Costa Brava. Cependant ces mobilités demandent un meilleur accompagnement.

les objectifs d’un partenariat Erasmus+ transfrontalier sont au nombre de trois: cibler les entreprises de la filière nautique, accompagner la mobilité des apprenants et échanger entre organismes de formation des deux pays.

Identifier la nature exacte des activités professionnelles pratiquées par les entreprises partenaires sur la Costa Brava.

Pour que la mobilité d’un apprenant viennent naturellement enrichir son parcours de formation il faut s’assurer des compétences qui seront acquises à l’étranger. Vérifier que celles-ci correspondent aux attentes du référentiel de formation et que les conditions d’exercice sont aussi bonnes que dans les entreprises françaises qui les accueillent habituellement.

Dans un premier temps les enseignants des différentes sections doivent rencontrer sur place les professionnels espagnols et échanger sur les taches professionnelles.

Que ce soit en maintenance, menuiserie, composites ou sellerie.

Accompagner les apprenants sur les aspects pratiques

Il faut identifier les lieux et les modalités d’hébergement, de déplacement entre l’hébergement et l’entreprise d’accueil par exemple. D’autre part, il faut identifier des référents sur place et organiser l’accompagnement par des enseignants des établissements d’origine.

C’est pour cela qu’avant de solliciter des mobilités pour les apprenants, le Nauti Campus a sollicité des mobilités Erasmus pour les enseignants en février 2022. Ces adultes vont préparer et organiser la venue des jeunes fin 2022 ou début 2023.

En empruntant les transports, en visitant les lieux d’hébergement et les modalités de restauration envisagés. En effet, nous envisageons de nous rendre sur la Costa Brava à la voile, cette mobilité douce pour le voyage impliquant le recours au transports en commun une fois sur place.

Nouer des partenariats avec les organismes de formation

On l’a vu, la formation professionnelle n’est pas organisée de la même manière de chaque côté de la frontière. Nouer des partenariats permettra de s’enrichir mutuellement sur les pratiques puisque le contexte professionnel est semblable. Le second objectif est de mener des échanges sur les plateaux techniques en optimisant l’implantation d’une formation donnée ou d’une partie de formation sur le plateau technique le plus pertinent.

Certains équipements, financés en France par la Région, disposent des dernières technologies et permettent une formation sur les derniers dispositifs qui arrivent sur le marché. Que ce soit les derniers dispositifs anti-pollution ou de diagnostique des moteurs thermiques, l’usinage 5 axes pour le prototypage ou la soudure haute fréquence en sellerie.

Quels sont les atouts du Nauti Campus pour la mobilité internationale?

La diversité des membres du réseau campus des métiers et des qualifications ouvre à une grande diversité de réseaux avec l’étranger.

Dans le cadre de cette action de mobilité et en parallèle du montage du dossier d’accréditation Erasmus+ du campus comme organisme coordinateur de mobilité, de nombreux contacts ont été pris.

Avec le soutien de l’Union des Villes Portuaires d’Occitanie (UVPO), le Nauti Campus a pris contact avec le Barcelone Cluster Nautic et son président Andor Serra. Ce cluster regroupe des entreprises du nautisme, de la grande plaisance, des sports nautiques et de la marine marchande.

Avec le soutien de la Fédération des Industries Nautiques (FIN) et sont réseau European Boat Industry (EBI), le Nauti Campus a pris contact avec le conseillé technique international de l’association des entreprises nautiques espagnoles (ANEN) : José Louis Fayos.

L’adhésion au Nauti Campus, lors du dernier Comité d’Orientation Stratégique, de la Chambre des Métiers de l’Artisanat des Pyrénées Orientales (CMA66) sera un atout supplémentaire pour structurer un partenariat transfrontalier avec la filière nautique de la Costa Brava.

Nos échanges ont permis de préparer la mobilité des enseignants du Nauti Campus en février 2022. Des entreprises et des organismes de formation ont été ciblées avec l’aide de ces deux partenaires. Cela a permis aussi de présenter le Nauti Campus, ses membres et ses missions pour soutenir la filière nautique par la formation, la promotion des métiers et la recherche.