Contribution des jeunes du nauti campus au débat public sur la mise en place de l’éolien flottant

Étudiants, Événements - 16.03.21

La Commission Particulière du Débat Public sur la mise en place de l’éolien flottant en méditerranée est venu écouter des lycéens de STI2D et de BTS TC Nautisme. Les jeunes ont pu exprimer un certains nombre de questions qu’il souhaitent voir intégrées au débat.

Après saisine par l’Etat, la Commission nationale du débat public (CNDP) a désigné une Commission particulière du débat public, présidée par Sylvie Denis Dintilhac, pour organiser et animer le débat public portant sur le projet de deux parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en Méditerranée et leur raccordement. Cette Commission particulière, composée de 6 membres, organise ce débat dans le respect des principes de neutralité et d’indépendance, d’argumentation et d’équivalence.

éolienne en mer au large du Croisic, Floatgen.

Où pourraient être implantées ces éoliennes?

A ce stade du projet de mise en place de l’éolien dans le golf du lion, 4 sites possibles ont été retenus.

Ce choix c’est fait en fonction des contraintes liées à la navigation, à la pêche et bien entendu à la force et la régularité des vents.

Le débat public porte aussi sur le choix de 2 de ces 4 zones pour implanter les premières éoliennes.

voici un reportage de France 3 qui date d’avril 2019 présentant le projet éolien en mer en région Occitanie.

L’implantation au large de l’aude est présentée.

Pourquoi faire flotter les éoliennes?

Implanter des éoliennes géantes suffisamment loin des côtes pour limiter leur impact visuel nécessite de les positionner à plus de 20km des plages. A cette distance la profondeur de la mer est supérieure à 50m et on ne peut envisager de les poser sur le fond, il faut imaginer une structure flottante amarrée sur le fond qui va porter l’éolienne.

Voici une vidéo de 2017 expliquant comment répondre à cette problématique.

Une autre vidéo présentant l’éolienne qui a déjà été mis en place au large du Croisic

Un débat public, pourquoi et comment?

Le débat public intervient à un stade où tout n’est pas joué. Tout le monde peut s’informer et participer sur le comment (quelles modalités de réalisation ?), mais aussi sur le si (faut-il faire ce projet ?) et le pourquoi (pour quelles raisons faire ou ne pas faire ce projet ?).

À l’issue du débat, l’État, annoncera s’il poursuit ou non le projet. Il dira aussi comment il prend ou non en compte chaque avis, argument ou recommandation du public. Mais aussi, le cas échéant, pour quelle raison il ne prend pas en compte un argument porté par le public.

Pourquoi ce débat est important?

La mise en place de l’éolien ouvre de nombreuses perspectives dans la gestion de l’énergie et même dans la mobilité mais fait surgir certaines craintes pour la faune, la flore, l’activité de pêche ou la pollution visuelle.

Il faut aussi être au clair sur la façon dont on va gérer le flux d’énergie électrique. Le stockage sous forme de dihydrogène est la piste choisie par la région Occitanie actuellement avec la construction d’une usine dédiée à Port la nouvelle.

Ce gaz pouvant aussi être utiliser pour une mobilité propre en plus de réguler le flux d’électricité sur le réseau domestique.

Comment les jeunes prennent part au débat?

La Commission Particulière du Débat Public est venu à la rencontre des lycéens qui seront les citoyens de demain qui “vivront” l’impact de l’éolien flottant dans notre région.

Les questions posées par les jeunes de section technologiques STI2D et de BTS technico-commercial option Nautisme ont été très variées et scrupuleusement notées par la commission:

Des problématiques environnementales: quel sera l’impact sur la biodiversité à proximité de ces structure artificielles sur un site naturel et vierge? La construction et la maintenance de ce parc aura quel impact sur le site en mer et sur la côte? Quel est l’impact visuel depuis les plages de ces éoliennes de plus de 120m de haut?

Des problématiques économiques: Quel sera l’impact sur la pêche et les zones de pêche? Quels seront les nouveaux emplois créés par cette activité? Comment optimiser la production de l’énergie électrique qui est très délicate à stocker?

Des problématiques techniques: Quelle sera la puissance de ce parc éolien? Que représentera-t-elle par rapport à l’électricité produite par le nucléaire? Quel est le rendement des éoliennes en mer? Peut on envisager de transférer les parcs à terre actuel vers la mer?

Toute personne souhaitant s’exprimer dans le débat est invitée à répondre au questionnaire en ligne de la commission. L’ensemble des jeunes présents ont été incité à contribuer en répondant à ce questionnaire en ligne.

Quelle sera la prochaine étape?

Cet été la commission particulière viendra à la rencontre des vacanciers sur notre littoral en les incitant à prendre part au débat.

Sur un catamaran Excess11 la commission passera dans nos ports de plaisance entre Marseille et Port-Vendres pour recueillir les questions, les espoirs ou les craintes du grand public vis à vis du déploiement de l’éolien au large de nos côtes.

Les jeunes sont invités à se joindre à l’équipage pour porter le débat.

La commission particulière au débat public reviendra dans les prochains mois présenter aux jeunes le compte rendu du débat et la réponse de la maitrise d’ouvrage.

Quelles sont été les réponses apportées aux questions posées, quelle suite est envisagée pour le projet de mise en place de l’éolien flottant, etc …