Vous souhaitez participer au débat sur le déploiement de l’éolien flottant en méditerranée ?

Événements - 23.08.21

Le Golfe du Lion est une zone particulièrement ventée avec le Mistral et la Tramontane bien entendu mais aussi avec les vents venus de la mer qui ne sont pas perturbés par des reliefs ou des habitations. C’est donc un fort potentiel de production d’énergie éolienne que l’on projette d’exploiter avec le déploiement d’éoliennes de forte puissance au large des côtes.

La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) prévoit qu’en 2030, 40% de l’électricité provienne de sources renouvelables. Pour parvenir à cet objectif, la PPE prévoit d’attribuer en Méditerranée, en 2022, deux parcs éoliens flottants de 250MW chacun et leur raccordement, ainsi que, éventuellement, des extensions, chacune de 500MW, à partir de 2024.

Cependant ce projet de déploiement suscite des interrogations: quelle quantité d’énergie est envisageable? Quel serait l’impact sur la faune et la flore? Sur l’activité économique en mer? Sur le tourisme? Comment optimiser cette énergie propre?…

La commission EOS au devant des citoyens

La Commission Particulière du Débat Public est allé au devant des habitants sur l’ensemble de la façade maritime concernée durant tout l’été.

Informer sur ce grand projet, recueillir les questions et les inquiétudes de chacun et de chaque génération: professionnels, habitants, touristes, etc.

Le débat se poursuivra jusqu’au 31 Octobre.

Où envisage-t-on d’implanter des éoliennes?

Dans le projet, 4 zones ont été retenues pour implanter des éoliennes avec un fort potentiel de rendement et une faisabilité technique:

Les zones A,B,C et D se situent sur le plateau continental, sur des fonds inférieurs à 100m mais assez loin des côtes pour limiter l’impact visuel de ces éoliennes géantes depuis la côte. Le site du débat public met à la disposition de chacun la description détaillé du projet actuel sur lequel se base le débat public en cours:

Quelles sont les principales thématiques de ce débat ?

Le projet et l’écosystème du golfe du Lion

Dans le golfe du Lion, entre réserves naturelles et parcs marins, l’écosystème du milieu marin et du littoral est riche mais fragilisé. Quel est l’état des connaissances sur le milieu marin, sa biodiversité, sa fragilité ? Comment fonctionne l’écosystème du golfe du Lion ? Quelles menaces et pressions sont déjà présentes sur le milieu marin, sur les oiseaux, etc. ? Que changerait l’arrivée éventuelle des éoliennes flottantes ?

Un contexte de planification des énergies

Quelles sont les sources d‘énergie, et notamment d’électricité ? Qu’est-ce que la transition énergétique ? Comment peut évoluer la consommation d’énergie ? Pour quelles raisons faudrait-il développer les énergies renouvelables, et notamment l’éolien marin ? Quel est le bilan carbone de cette source d’énergie ? Combien coûte son développement, et qui le paye ?

Le contexte de planification de la production d’énergie est largement décrit sur le site EOS

La cohabitation des usages et les paysages

Usagers, riverains, touristes, chacun cultive une relation personnelle avec le paysage marin, auxquels pourraient s’ajouter demain l’éolien. Et sur la mer, de la frontière espagnole jusqu’au golfe de Fos-sur-Mer, plusieurs familles d’usages (pêche, trafic commercial, plaisance, etc.) se côtoient, auquel s’ajouteraient demain des opérateurs industriels.

Comment anticiper les conflits d’usage ? Quels sont les règlementations qui pourraient être édictées ? Quelles conséquences de l’installation d’éoliennes sur les paysages et les représentations de la mer ?

Une filière industrielle avec des retombées socio-économiques

Le développement de l’éolien flottant permettrait la structuration d’une nouvelle filière industrielle.

Dans quelle mesure la construction, l’exploitation et l’entretien des parcs représentent-ils une opportunité économique pour les ports et pour les régions associées ? Quels types d’emplois pourraient être créés, et combien ? Quelles seraient les formations spécifiques à développer ? Quelles seront les incidences fiscales d’un tel projet ?

Le projet et le processus décisionnel

Quel est le processus décisionnel pour un tel projet ? Qui décide ? Quelles décisions ont déjà été prises ? Faut-il attendre d’avoir les retours d’expérience sur les fermes pilotes pour décider sur les deux grands parcs en Méditerranée ? D’autres projets pourront-ils être construits ensuite sur le golfe du Lion ?

Le projet et sa réalisation
en mer et sur terre

Une éolienne flottante, constituée d’un mât, d’une nacelle et de pales, possède une base flottante ancrée au fond marin. Les éoliennes seraient raccordées à un poste électrique en mer puis au réseau, à terre.

Quelles sont les caractéristiques connues à ce jour pour les éoliennes flottantes et pour le raccordement à terre ? Quelles sont les perspectives d’évolutions technologiques ? Quel sera leur impact visuel ? Où seraient localisés ces parcs ? Comment seraient-ils aménagés (taille, densité, etc.) ?

Comment prendre part au débat ?

L’équipe du débat, désignée par la Commission nationale du débat public (CNDP), a rencontré dans les régions Occitanie et Sud/PACA une centaine d’acteurs locaux : élus et techniciens des collectivités, associations, entrepreneurs, scientifiques, pêcheurs et autres usagers de la mer pour comprendre leurs attentes vis-à-vis du débat. Ils ont pu échanger dans plusieurs lycées et dans des instances participatives avec le public jeune qu’il est impératif d’associer. Pour cela une plateforme participative a été lancée où chacun peut exprimer son avis ou poser des questions.

Un outil numérique interactif « j’entre dans le débat »  vient d’être mis en ligne : choisissez un ou plusieurs thèmes, informez-vous et exprimez-vous!

Tout au long de ce débat, le rôle de cette équipe est de veiller, en toute neutralité et en toute indépendance, à ce que vous ayez toutes les informations qui vous intéressent sur tous les sujets que vous souhaitez aborder. Elle garantit aussi que vous puissiez librement vous faire entendre. Êtes-vous d’accord ou non pour que ce projet se fasse ? Si oui, pourquoi ? Où et comment ? Qui y gagnerait quoi ? Et si le projet ne se faisait pas, faudrait-il faire autre chose à la place ? Dans tous les cas, quels impacts positifs ou négatifs pour l’économie, l’environnement, etc. ?

Chacun.e peut participer au débat public en exprimant son point de vue sur le projet d’éoliennes flottantes. Tous les messages publiés sur cet espace participatif peuvent être commentés. Ils seront ensuite pris en compte par la commission particulière du débat public qui les restituera dans son compte rendu final.

> Exprimez votre point de vue en cliquant sur “Nouvel avis

Le Ministère de la Transition Écologique porteur du projet & Réseau Transport d’Electricité (RTE) s’engagent à répondre à toutes les questions portant sur le projet d’appel d’offres et le raccordement électrique. La commission particulière du débat public (CPDP) répond à toutes les questions portant sur le débat public. La CPDP veille à ce que les réponses apportées soient complètes et publiées dans les meilleurs délais. Toutes les questions et leurs réponses peuvent être commentées. Elles seront prises en compte par la commission du débat qui les restituera dans son compte rendu final. 

> Pour poser une question, cliquer sur “Nouvelle question”  

L’intérêt et l’enthousiasme manifestés pour ce débat public au cours de sa préparation laissent augurer un débat riche d’échanges et de propositions, qui nourriront la réflexion de l’Etat et de RTE, porteurs du projet, avant leur décision de poursuivre ou non le projet. Ce débat public aura du souffle assurément, grâce à la mobilisation de toutes les énergies présentes sur ce territoire.